Lisez la nouvelle Mise à jour du PDG et regardez la vidéo sur les résultats du deuxième trimestre

2020/08/21

Dans cette Mise à jour du PDG et cette vidéo, Doug Ettinger fournit des renseignements sur nos résultats du deuxième trimestre, y compris au sujet des conséquences de la COVID-19 sur nos résultats financiers.

À propos de nos résultats du deuxième trimestre

Comme vous le savez peut-être déjà, Postes Canada a enregistré une perte de 378 millions de dollars au deuxième trimestre pour les mois d’avril, de mai et de juin. Bien qu’il soit important de reconnaître qu’il s’agit d’une perte importante, j’aimerais expliquer le contexte dans lequel elle s’inscrit.

Tout d’abord, vous vous en doutez, la COVID-19 a eu des répercussions considérables sur notre situation financière.

Si les volumes de colis ont connu une croissance fulgurante au cours de cette période, nos coûts en ont fait tout autant. Pendant ce temps, les volumes d’envois Poste-lettresMC et de publipostage ont baissé de manière importante. Nous estimons l’incidence négative totale de la COVID-19 sur nos activités à 164 millions de dollars. Ce montant comprend une baisse globale de revenus d’environ 46 millions de dollars et des coûts supplémentaires de 118 millions de dollars.

Ces nouvelles sur nos finances sont bien mauvaises, mais n’oublions pas que les circonstances auxquelles nous avons fait face au cours de cette période étaient aussi franchement difficiles.

Nous avons réussi à réorienter l’ensemble de nos opérations au moment où les Canadiens avaient le plus besoin de nous. En plus d’offrir un service essentiel, nous avons accordé la priorité à la sécurité de tout le personnel et de la population, et nous avons suivi les conseils des autorités de la santé publique pour respecter cet engagement. D’ailleurs, ces conseils continueront à guider nos décisions à l’avenir.

Un autre élément a eu des répercussions sur nos résultats financiers : les coûts supplémentaires découlant de la décision arbitrale rendue en juin.

Les nouvelles conventions collectives avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, l’une touchant les employés urbains et l’autre touchant les factrices et facteurs ruraux et suburbains (FFRS), ont ajouté des coûts nets de 114 millions de dollars au deuxième trimestre. La plupart des coûts en question sont liés à l’élargissement des critères d’admissibilité des FFRS aux prestations de soins de santé des retraités.

Toutefois, je veux que vous sachiez que nous aurions enregistré une perte même sans la COVID-19 et les nouvelles conventions collectives. Nous avons terminé la première moitié de l’année avec une perte globale avant impôt de 444 millions de dollars.

Alors, qu’est-ce qu’il faut faire maintenant?

Même si les volumes de colis demeurent élevés et que les volumes d’articles Poste-lettres et de publipostage connaissent une remontée, nous avons d’immenses défis à relever. Je crois toutefois que nous avons beaucoup appris durant ces derniers mois particulièrement difficiles.

Les Canadiens et les entreprises d’ici nous considèrent comme vraiment essentiels. Nous nous concentrons avec une énergie renouvelée sur la façon de continuer à jouer un rôle de premier plan pour l’avenir du pays tout en améliorant notre rendement financier.

Je suis fier du courage et de l’engagement dont nous avons fait preuve au cours des derniers mois. Je sais que nous surmonterons les défis à venir, peu importe leur ampleur, et que nous le ferons tout en continuant à faire de la sécurité de nos employés et des Canadiens que nous servons une priorité.

Merci pour tout ce que vous faites et n’oubliez pas : pensez sécurité et rentrez sains et saufs.

Doug Ettinger

Recevez des notifications électroniques de Postes Canada au sujet de la COVID-19

Veuillez saisir votre adresse de courriel ci-dessous pour vous inscrire.