Postes Canada a enregistré une perte avant impôts de 265 millions de dollars au troisième trimestre de 2020, principalement en raison de la baisse des revenus dans les secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct et de la hausse des coûts. Les revenus du secteur Colis ont continué d’augmenter au cours du trimestre, mais ils n’ont pas été suffisants pour contrebalancer ces autres facteurs.

Pour les trois premiers trimestres, clos le 26 septembre 2020, le secteur Postes Canada a enregistré une perte avant impôts de 709 millions de dollars, sur des revenus de 4,9 milliards de dollars. Ce résultat se rapproche de la perte avant impôts de 162 millions de dollars, sur des revenus de 4,8 milliards de dollars, pour les trois premiers trimestres de 2019.

On estime que la COVID-19 a eu une incidence négative nette de 188 millions de dollars sur les résultats avant impôts pour les trois premiers trimestres de 2020. Cependant, ce secteur aurait tout de même enregistré une perte sans les répercussions financières de la COVID-19 et les coûts supplémentaires liés à la décision arbitrale rendue en juin 2020, qui a donné lieu à de nouvelles conventions collectives avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes.

Principaux résultats du secteur Postes Canada au troisième trimestre de 2020 par rapport au troisième trimestre de 2019

Colis

  • Les revenus du secteur Colis ont augmenté de 186 millions de dollars ou de 30 %.
  • Les volumes ont augmenté de 22 millions d’articles, soit 31,1 %.
  • Pour les trois premiers trimestres de 2020, les revenus du secteur Colis ont augmenté de 465 millions de dollars, ou 25,5 %, et les volumes ont augmenté de 52 millions d’articles, ou 24,5 %.

Courrier transactionnel

  • Les revenus du secteur Courrier transactionnel ont chuté de 52 millions de dollars, soit 8,8 %.
  • Les volumes du secteur Courrier transactionnel ont baissé de 72 millions d’articles ou de 11,5 %.
  • Pour les trois premiers trimestres de 2020, les revenus du secteur Courrier transactionnel ont baissé de 172 millions de dollars, ou 8,1 %, et les volumes ont baissé de 204 millions d’articles, ou 9,2 %.

Marketing direct

  • Les revenus du secteur Marketing direct ont diminué de 60 millions de dollars ou de 24,1 %.
  • Les volumes ont baissé de 269 millions d’articles ou de 25,3 %.
  • Pour les trois premiers trimestres de 2020, les revenus du secteur Marketing direct ont baissé de 212 millions de dollars, ou 26,9 %, et les volumes ont baissé de un milliard d’articles, ou 31,0 %.

 Vous trouverez plus de renseignements dans le communiqué.

2020/11/20

Postes Canada a enregistré une perte avant impôts de 378 millions de dollars au deuxième trimestre de 2020. La perte accrue est principalement attribuable à l’incidence importante de la COVID-19 sur les revenus et les coûts, ainsi qu’aux coûts supplémentaires liés à la décision arbitrale rendue en juin 2020, qui a donné lieu à de nouvelles conventions collectives avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).

Dans cette Mise à jour du PDG et cette vidéo, Doug Ettinger explique les résultats du deuxième trimestre et ce qu’ils signifient pour les employés et l’entreprise.

En raison du confinement et de la fermeture des entreprises, la nature des articles que nous livrons a changé radicalement. Les achats en ligne ont entraîné une croissance sans précédent des volumes et des revenus du secteur Colis. Cependant, la baisse des volumes et des revenus des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct a été supérieure à la croissance du secteur Colis. Le manque à gagner total en raison de la COVID-19 est estimé à 46 millions de dollars, tandis que les coûts accrus qui y sont liés sont évalués à 118 millions de dollars.
Nous estimons l’incidence financière négative totale de la COVID-19 à 164 millions de dollars.

La COVID-19 et les nouvelles conventions collectives conclues avec le STTP ont contribué à la perte, mais le secteur Postes Canada aurait tout de même inscrit une perte sans ces facteurs.

Principaux résultats du secteur Postes Canada au deuxième trimestre de 2020 par rapport au deuxième trimestre de 2019 :

Secteur d’activités Colis :

  • Au début du deuxième trimestre, les volumes du secteur Colis ont été aussi élevés qu’au cours des périodes de pointe du temps des Fêtes des années passées. La fermeture des magasins physiques en raison de la COVID-19 a poussé les Canadiens à faire beaucoup plus d’achats en ligne.
  • Les volumes ont augmenté de 26 millions d’articles, soit 35,5 %.
  • Les revenus ont augmenté de 226 millions de dollars, soit 35,4 %.

Secteur d’activités Courrier transactionnel :

  • La baisse des revenus et des volumes s’est accélérée, alors que les entreprises et les Canadiens ont eu davantage recours aux solutions de rechange numériques en raison de la COVID-19.
  • Les volumes ont baissé de 102 millions d’articles, soit 14,7 %.
  • Les revenus ont diminué de 104 millions de dollars, soit 15,4 %.

Secteur d’activités Marketing direct :

  • Au début du trimestre, les clients avaient déjà commencé à retarder ou à annuler des campagnes de marketing en raison de la COVID-19, ce qui a ajouté aux effets existants de l’adoption des solutions numériques.
  • Les volumes ont baissé de 652 millions d’articles, soit 53,4 %.
  • Les revenus ont diminué de 126 millions de dollars, soit 46,4 %.

2020/09/22

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 millions de dollars au premier trimestre de 2020, la croissance continue des revenus et des volumes du secteur Colis n’ayant pas été suffisante pour compenser l’augmentation des coûts. Les baisses continues des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct ont également contribué à cette perte.

L’augmentation des coûts est principalement attribuable à la hausse des charges liées à la main-d’œuvre et des charges au titre des avantages sociaux, ainsi qu’à l’augmentation des coûts de levée, de traitement et de livraison découlant de la croissance du secteur Colis.

Le premier trimestre a pris fin le 28 mars 2020, soit avant que la COVID-19 n’aie de répercussions importantes sur le secteur Colis. Comme les volumes du secteur Colis augmentent rapidement et que ceux des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct diminuent rapidement, la COVID-19 devrait avoir une incidence plus marquée sur l’entreprise au deuxième trimestre.

Principaux résultats du secteur Postes Canada au premier trimestre de 2020 par rapport au premier trimestre de 2019

Colis

  • Au premier trimestre de 2020, alors que les répercussions de la COVID-19 sur le secteur Colis étaient minimes, les volumes ont connu une hausse de 4 millions d’articles, ou 6,1 %, et les revenus ont augmenté de 53 millions de dollars, soit de 10,4 %.

Courrier transactionnel

  • Les volumes ont baissé de 30 millions d’articles, ou 2,2 %, et les revenus ont baissé de 16 millions de dollars, ou 0,6 %. L’érosion s’est accélérée vers la fin du premier trimestre, alors que de nombreuses entreprises ont commencé à faire affaire uniquement en ligne en raison de la COVID-19.

Marketing direct

  • Les volumes ont baissé de 126 millions d’articles, soit 10,5 %, et les revenus ont baissé de 26 millions de dollars ou de 8,6 %.
  • La baisse des revenus et des volumes du secteur Marketing direct a été plus importante qu’au premier trimestre de 2019 en raison de la COVID-19, car des campagnes de marketing ont été retardées ou annulées vers la fin du trimestre.

2020/05/25

Postes Canada a enregistré une perte avant impôts de 153 millions de dollars en 2019. Cette perte peut être attribuée à quatre facteurs principaux :

  • Le secteur Colis de Postes Canada a continué de croître, mais à un rythme plus lent qu’en 2018, alors que la concurrence dans le marché de la livraison des achats en ligne s’est intensifiée.
  • Le passage du courrier aux colis a une incidence importante sur notre modèle d’exploitation. Les colis coûtent beaucoup plus cher à traiter et à livrer que les lettres.
  • Le déclin des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct s’est poursuivi, les Canadiens faisant davantage appel aux solutions numériques pour les communications, les transactions et la publicité.
  • Les coûts sont à la hausse à mesure que le nombre d’adresses desservies augmente. En 2019, nous avons desservi 168 000 nouvelles adresses.

Depuis longtemps, Postes Canada a le mandat de servir l’ensemble des Canadiens tout en demeurant financièrement autonome. Trouver le juste équilibre pour satisfaire ce double mandat s’avère un défi. L’entreprise relève ce défi en investissant et en s’adaptant pour répondre aux attentes et aux besoins des Canadiens.

Principaux résultats du secteur Postes Canada en 2019 par rapport à 2018 :

Colis

  • Pour la première fois, les revenus du secteur Colis ont dépassé ceux du secteur Courrier transactionnel, et Postes Canada est demeurée le chef de file de la livraison du cybercommerce au pays.
  • Les revenus totaux provenant des colis ont augmenté de 232 millions de dollars par rapport à 2018, dépassant les 2,7 milliards de dollars.
  • Les revenus des colis du régime intérieur ont augmenté de 204 millions de dollars, ou 11 %, et les volumes ont augmenté de 26 millions d’articles, ou 13,2 %, par rapport à 2018.
  • Pendant la période de pointe de 2019, nous avons établi des records en livrant plus de 2 millions de colis en une seule journée à trois reprises et 1,1 million de colis en une seule fin de semaine.

Courrier transactionnel

  • Les revenus du secteur Courrier transactionnel ont baissé de 69 millions de dollars, ou 2,5 %, et les volumes ont enregistré un déclin de 192 millions d’articles, ou 6,4 %.
  • Le secteur a généré plus de 2,7 milliards de dollars en 2019, ou 40 % des revenus du secteur Postes Canada (le taux était de 55 % en 2006, année où les volumes du secteur Courrier transactionnel étaient à leur sommet).

Marketing direct

  • Les revenus du secteur Marketing direct ont baissé de 32 millions de dollars, ou 3 %, et les volumes ont connu un déclin de 75 millions d’articles, ou 1,6 %.
  • Le secteur d’activité Marketing direct a généré 1,1 milliard de dollars ou 16 % des revenus du secteur en 2019.

2020/05/20

Le secteur Postes Canada a affiché une perte avant impôt de 135 millions de dollars pour le troisième trimestre, habituellement le plus calme des trimestres. La croissance des volumes du secteur Colis n’a que partiellement compensé la baisse continue des volumes de courrier.

Pour les trois premiers trimestres de 2019, Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 162 millions de dollars.

Au troisième trimestre, les revenus ont diminué de 44 millions de dollars, ou 2,8 %, par rapport à la même période en 2018. Pour les trois premiers trimestres, ils ont diminué de 71 millions de dollars, ou 0,9 %, par rapport à l’an dernier.

Résultats du secteur Colis

  • Au troisième trimestre de 2019, les volumes ont connu une hausse de 4 millions d’articles, ou 6,1 %.
  • Les revenus ont augmenté de 22 millions de dollars, ou 3,9 %.
  • Les volumes et les revenus du secteur Colis du régime intérieur ont augmenté de 3 millions d’articles (6,9 %) et de 18 millions de dollars (4,2 %), respectivement.
  • Postes Canada demeure l’entreprise de livraison des colis du cybercommerce par excellence au Canada.

Résultats du secteur Courrier transactionnel

  • Les volumes ont baissé de 80 millions d’articles, ou 11,3 %.
  • Les revenus ont baissé de 49 millions de dollars, ou 7,5 %.
  • Les taux de déclin enregistrés en 2019 s’expliquent en partie par la hausse des revenus et des volumes au cours des trois premiers trimestres de 2018 en raison des élections provinciales et municipales.

Résultats du secteur Marketing direct

  • Les volumes du secteur Marketing direct ont diminué de 32 millions d’articles, ou 2,9 %.
  • Les revenus ont baissé de 14 millions de dollars, ou 5,4 %.

2019/11/22

Page suivante »

Mises à jour par courriel

@