Les résultats financiers de Postes Canada pour le troisième trimestre sont maintenant publiés. Voici nos constats et nos prévisions.

Le marché de la vente en ligne au Canada a commencé à se stabiliser après deux années d’essor rapide. En effet, les achats sur le Web ralentissent en raison de la réouverture des commerces, de la hausse du coût de la vie et de l’incertitude économique. L’économie a également eu une incidence sur les dépenses en marketing direct.

La concurrence s’exacerbe dans le secteur du cybercommerce. De plus en plus de grands détaillants assurent eux-mêmes la livraison des commandes, il y a davantage de livraisons aux consommateurs dans les villes par les services de messagerie traditionnels et les concurrents à faible coût se font plus nombreux.

La bonne nouvelle est que le secteur de la vente en ligne demeure solide. Nous nous attendons à ce que les achats sur la Toile doublent au cours des 10 prochaines années, et que les volumes et les revenus de notre secteur Colis continuent de croître.

Postes Canada reste en très bonne position pour réussir. Notre plan de transformation place les besoins de la population canadienne à l’avant-plan et tient compte de l’évolution du marché. Nous investissons des milliards de dollars afin de renforcer notre capacité et d’améliorer notre service pour mieux faire face à la concurrence. Les gens du pays disent qu’ils nous préfèrent aux autres transporteurs, car nous sommes une entreprise d’ici et ils nous font confiance.

Voici quelques résultats clés par rapport aux mêmes périodes l’an dernier :

Au troisième trimestre de 2022, Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 227 millions de dollars. Cela représente une amélioration par rapport à une perte avant impôt de 264 millions de dollars au troisième trimestre de l’exercice précédent. Au cours des trois premiers trimestres de 2022, Postes Canada a inscrit une perte avant impôt de 516 millions de dollars, par rapport à une perte avant impôt de 492 millions de dollars pour la période correspondante de 2021.

Colis : Au troisième trimestre de 2022, les revenus du secteur Colis ont connu une hausse de 22 millions de dollars, ou 2,8 %, et les volumes ont diminué de 12 millions d’articles, ou 16,2 %, comparativement à la même période l’année précédente.

Courrier transactionnel : Les revenus du secteur Courrier transactionnel ont connu une baisse de 5 millions de dollars, soit 1,0 %, au troisième trimestre par rapport à la même période en 2021, tandis que les volumes ont baissé de 28 millions d’articles, soit 4,9 %.

Marketing direct : Au troisième trimestre, les revenus du secteur Marketing direct ont baissé de 11 millions de dollars, soit 4,7 %, et les volumes ont diminué de 107 millions d’articles, soit 10,9 %, par rapport au trimestre correspondant de 2021.

2022/11/25

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 160 millions de dollars au deuxième trimestre de 2022 en raison du ralentissement du magasinage en ligne et de la baisse des revenus des secteurs Colis et Courrier transactionnel.

La perte du secteur Postes Canada s’est creusée par rapport à la perte avant impôt de 151 millions de dollars au même trimestre de l’exercice précédent. Les revenus ont diminué de 98 millions de dollars, soit 3,9 %, comparativement à l’année précédente.

Pour le premier semestre de 2022, le secteur a enregistré une perte avant impôt de 289 millions de dollars, comparativement à 228 millions de dollars pour la même période un an plus tôt. Les revenus ont connu un repli de 218 millions de dollars, soit 5 %, comparativement au premier semestre de 2021.

Pour le deuxième trimestre et la première moitié de 2022, les revenus du secteur Colis ont diminué par suite d’un ralentissement du magasinage en ligne par rapport aux niveaux élevés de l’année précédente. L’érosion des volumes et des revenus du secteur Courrier transactionnel s’est poursuivie. Le secteur Marketing direct a continué de se redresser par rapport à l’année précédente, même si les consommateurs et les entreprises ont réduit leurs dépenses en raison de l’incertitude économique.

On note une amélioration de 84 millions de dollars, ou 4,3 %, au chapitre des charges d’exploitation au deuxième trimestre comparativement à la même période un an plus tôt. Pour le premier semestre de 2022, les charges d’exploitation ont baissé de 161 millions de dollars, ou 3,3 %, par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent.

Voici quelques résultats importants pour le deuxième trimestre, par rapport au même trimestre l’année précédente :

Colis

  • Les volumes ont baissé de 27 millions d’articles, ou 27,9 %.
  • Les revenus ont diminué de 79 millions de dollars, ou 7,3 %.

Courrier transactionnel

  • Les volumes ont baissé de 59 millions d’articles, ou 8,1 %.
  • Les revenus ont diminué de 28 millions de dollars, ou 2,9 %.

Marketing direct

  • Les volumes se sont accrus de 140 millions d’articles, ou 16,7 %.
  • Les revenus ont augmenté de 24 millions de dollars, ou 13,2 %.

2022/08/26

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 129 millions de dollars au premier trimestre de 2022, la diminution des revenus ayant été supérieure à celle des coûts.

Au premier trimestre de 2022, les revenus ont diminué de 120 millions de dollars, soit 6,1 %, comparativement à la même période en 2021. Cette diminution est essentiellement attribuable à la baisse des volumes de colis au premier trimestre de 2022, comparativement aux volumes de colis élevés au premier trimestre de 2021, alors que de nombreux magasins de vente au détail avaient fermé leurs portes en raison de la COVID-19.

Les revenus et les volumes du secteur Courrier transactionnel ont également diminué par rapport à l’année précédente. Le secteur d’activité Marketing direct a continué de se remettre de l’impact des reports et des annulations des campagnes de marketing, lesquels se sont fait sentir dès le début de la pandémie; les revenus et les volumes ont ainsi augmenté.

Les charges d’exploitation ont diminué 77 millions de dollars, soit 2,3 %, au premier trimestre de 2022, comparativement à la même période en 2021. Les charges liées à la main-d’œuvre ont diminué de 34 millions de dollars en 2022 en raison de la baisse des volumes de colis et d’une journée payée de moins que l’exercice 2021, alors que les charges liées aux avantages du personnel ont diminué de 85 millions de dollars en raison de l’augmentation des taux d’actualisation. Ces diminutions ont été en partie compensées par l’augmentation des coûts liés au transport et aux installations, ainsi que par l’augmentation des dépenses pour soutenir le réseau de la Société et améliorer sa capacité.

Voici quelques résultats importants pour le premier trimestre par rapport à la même période l’an dernier :

Colis

  • Les volumes ont baissé de 23 millions d’articles, ou 23,1 %, par rapport au premier trimestre de 2021 – les volumes avaient alors atteint des niveaux exceptionnellement élevés quand les magasins étaient fermés en raison de la COVID-19.
  • Les revenus ont diminué de 92 millions de dollars, soit 9,6 %.

Courrier transactionnel

  • Les volumes ont baissé de 65 millions d’articles, ou 9,1 %.
  • Les revenus ont diminué de 36 millions de dollars, soit 5 %.

Marketing direct

  • Les volumes ont connu une hausse de 66 millions d’articles, ou 7,6 %.
  • Les revenus ont augmenté de 18 millions de dollars, soit 8 %.

 

2022/05/27

Les résultats financiers de Postes Canada pour 2021 ont été publiés. Postes Canada a enregistré une perte avant impôt en 2021, l’augmentation des revenus dans tous les secteurs d’activité ayant été contrebalancée en partie par la hausse des charges.

Tous les détails, y compris les grands progrès que nous avons déjà accomplis en vue de concrétiser notre raison d’être, soit celle d’être porteurs d’un Canada plus fort, se trouvent dans notre rapport annuel de 2021 à postescanada.ca. Vous y trouverez un message de Doug Ettinger, président-directeur général, sur nos plans pour devenir porteurs d’un Canada plus fort.

En 2021, le secteur Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 490 millions de dollars. Ce résultat représente une amélioration par rapport à la perte avant impôt de 779 millions de dollars enregistrée l’année précédente.

Par ailleurs, en 2021, les revenus du secteur Postes Canada ont augmenté de 407 millions de dollars, soit 6,3 %, comparativement à l’année précédente. Comparativement à 2020, les revenus du secteur Colis ont augmenté, et les revenus du secteur Courrier transactionnel ont enregistré une légère hausse. Les revenus et les volumes du secteur Marketing direct ont commencé à se rétablir aux niveaux d’avant la pandémie. Les effets de la COVID-19 se font sentir sur les comparaisons sur 12 mois : en 2020, les volumes du secteur Marketing direct et du secteur Courrier transactionnel avaient diminué considérablement, tandis que ceux du secteur Colis avaient monté en flèche.

En 2021, les charges d’exploitation se sont accrues de 127 millions de dollars, soit 2,0 %, par rapport à l’année précédente.

Pour faire face à une demande importante et soutenue en matière de livraison de colis dans tout le pays, nous investissons pour accroître la capacité, améliorer le service et moderniser nos opérations. L’autonomie financière demeure notre objectif à moyen et à long terme, tandis que l’accent doit être mis immédiatement sur les améliorations et les investissements essentiels nécessaires pour répondre aux besoins en évolution de la population canadienne et appuyer les entreprises de toutes tailles.

Dans cette vidéo, le chef des finances, Jan C. Faryaszewski, parle de nos résultats financiers de 2021.

 

 

Voici les résultats détaillés par rapport à 2020 :

Colis

  • En 2021, les revenus du secteur Colis ont augmenté de 238 millions de dollars, soit 7,4 %.
  • Les volumes ont connu une baisse de 28 millions d’articles, soit 7,0 %, par rapport à une année où ils avaient enregistré une augmentation importante.
  • La gestion proactive de la capacité disponible par l’entremise de la composition de notre clientèle commerciale et de nos produits a eu une incidence positive sur les revenus.

Courrier transactionnel

  • Les revenus du secteur Courrier transactionnel ont augmenté de 10 millions de dollars, soit 0,8 %, en partie en raison des envois des élections fédérales et du recensement de 2021.
  • Les volumes ont baissé de 62 millions d’articles, ou 2,0 %.
  • Malgré la croissance des revenus générée par ces envois, l’érosion du secteur Courrier transactionnel se poursuit alors que les consommateurs et les expéditeurs de courrier migrent vers des solutions de rechange numériques.

Marketing direct

  • Les revenus ont augmenté de 113 millions de dollars, soit 14,4 %, et les volumes ont enregistré une hausse de 595 millions d’articles, soit 18,4 %.
  • Il s’agit d’un redressement partiel après la baisse importante enregistrée l’année précédente, les clients ayant alors reporté ou annulé leurs campagnes de marketing en raison de la COVID-19.

Vous trouverez plus de renseignements dans le communiqué.

2022/05/04

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 264 millions de dollars au troisième trimestre, soit une légère amélioration par rapport à la même période l’année dernière.

Bien que les résultats du premier semestre de 2021 témoignent d’une forte croissance des revenus dans tous les secteurs d’activité, cette croissance a légèrement ralenti au troisième trimestre lorsque les consommateurs ont repris leurs achats en magasin.

Les revenus ont augmenté de 37 millions de dollars, soit 0,8 %, au troisième trimestre, et de 501 millions de dollars, soit 8,5 %, au cours des trois premiers trimestres de l’année, comparativement aux mêmes périodes l’année précédente. Les comparaisons d’un exercice à l’autre sont marquées par les répercussions de la pandémie de COVID-19. Au troisième trimestre de 2020, les volumes des secteurs Marketing direct et Courrier transactionnel ont diminué considérablement, tandis que la croissance importante et insoutenable des volumes de colis a été limitée par la capacité à notre disposition.

Au troisième trimestre de 2021, les charges d’exploitation ont augmenté de 32 millions de dollars, ou 1,8 %, et de 275 millions de dollars, ou 3,3 %, pour les trois premiers trimestres, par rapport aux périodes correspondantes un an plus tôt. Ces augmentations sont attribuables aux augmentations salariales annuelles et aux charges de traitement et de livraison des colis plus élevées que celles du courrier. La Société a également investi dans ses opérations et sa capacité.

Voici quelques résultats importants pour le troisième trimestre par rapport à la même période l’an dernier :

Colis :

  • • Les volumes ont baissé de 20 millions d’articles, ou de 22,1 %.
  • • Les revenus ont connu une baisse de 31 millions de dollars, soit un taux plus modeste de 5,3 %, en raison en partie de nos stratégies de gestion de la capacité disponible par l’entremise de nos clients commerciaux et nos gammes de produits.
  • • La réouverture des magasins physiques a nui à la demande de services pour les colis, tandis que des problèmes de chaîne d’approvisionnement à l’échelle mondiale ont eu des répercussions sur les volumes entrants.

Courrier transactionnel :

  • • Les revenus ont connu une hausse de 21 millions de dollars, soit 2,4 %, et les volumes ont augmenté de 8 millions d’articles.
  • • Ces résultats sont attribuables en partie aux envois pour les élections fédérales.
  • • Malgré ces envois, l’érosion du secteur Courrier transactionnel se poursuit alors que les consommateurs et les expéditeurs de courrier migrent vers des solutions de rechange numériques.

Marketing direct :

  • • Les revenus du secteur Marketing direct ont connu une hausse de 42 millions de dollars, ou 20,3 %, et les volumes ont augmenté de 184 millions d’articles, ou 21,1 %.
  • • Ce redressement partiel fait suite à une baisse importante des volumes en 2020, alors que les clients ont fait moins d’envois en raison de la COVID-19.

 

Vous trouverez plus de renseignements dans le communiqué.

2021/11/19

Page suivante »

Mises à jour par courriel

@